En musant…


En musant…

l’olive,or de l’Andalousie

Finalement nous n’avons pas grimpé dans la sierra morada. Michel a consulté le GPS et a décrété: bivouac compliqué car pentes très pentues, j’ ai consulté la météo: ciel couvert, risque d’ondées, alors changement de cap! C’est ça qui est bien avec le vélo sacoches, la liberté de partir sur un autre chemin…

Alors pour nous et nos montures la direction a été Jaén, ville juchée ( nos mollets peuvent vous le dire) au milieu des oliviers.

Les champs d’oliviers, vous ne pouvez pas les rater, ils sont partout, il parait qu’il y en a des millions. En ce moment la récolte des olives qui débutera en décembre se prépare. Dans les champs les paysans taillent, brûlent, soufflent toutes les saletés et avec leur tracteur tracent de jolis ronds sous chaque arbre.

A Jaén nous avons visité un musée d’art populaire splendide ( petit détail: nous avons pu le faire de 19h à 21h, ici les musées sont ouverts jusqu’à 22h!). Ce musée est installé dans un palais de 7 étages construit par l’ex vice-roi du Pérou. Le sous sol abrite des bains arabes qui avaient été murés. Eh oui l’église après la reconquête les avait interdits : cachez cette nudité etc etc….beaucoup d’objets témoignant de toute la vie quotidienne en Andalousie. Mais le clou du musée c’est une salle réservée à l’art naïf dans le monde. A l’origine le legs d’un peintre Manuel Moral Mozas qui a commencé à peindre à 70 ans, à la retraite. Nous avons été éblouis par son travail et le reste de l’expo. Toute cette belle rénovation a été financé par l’Europe bien sûr comme la construction de l’auberge de jeunesse adjacente où nous avons dormi.

Nous sommes repartis de Jaén empruntant deux voies vertes succesives: la vía verde del aceite y la vía verde de la subbética. Elles suivent une ancienne voie de chemin de fer qui servait au transport de l’huile. Le dénivelé a été un peu plus doux, celà nous a reposé mais nous avons encore vu des oliviers! Et l’ huile dans tout ça? Eh bien nous nous sommes mis au régime andalou: au petit déjeuner: galettes à l’huile, à midi pain grillé arrosé d’huile et recouvert de tomates écrasées , de toute façon le pain n’est pas bon et il n’y a pas de yaourts!

Pour  ceux qui suivent: Ubeda, , Mancha Real, Jaén, Martos, Cabra, Castro del Rio, Cordoba ( entre ces deux dernières villes 35 km sans croiser ni se faire doubler par une seule voiture…).

Impossible de mettre des  photos, le wifi rame

 

 


4 commentaires

  • bernard annick a écrit :

    Votre depaysement me semble total et complet et..me fait gentiment rever
    Nous venons d avoir trois jours de pluie, enfin !
    La nature respire, les girolles poussent, et je vous embrasse très fort
    Annick

    Répondre
  • Huguette Moreau a écrit :

    ¡ Hola !

    Je vois que vous parcourez l’Andalousie en long, en large et en travers, n’hésitant pas à traverser les sierras. Non, ce n’est pas plat.
    Bonne idée que celle d’indiquer votre itinéraire (la carte est tout près…), cela nous permet de voyager avec vous et de retrouver des lieux par lesquels nous sommes passés mais pas forcément à vélo.
    Eh oui, les églises, monastères ou palais abondent dans les villes du sud, vestiges d’une époque où la couronne d’Espagne possédait une grande partie de l’Amérique et de l’Europe.
    Nous pensons à vous et attendons le prochain message.

    Bonne route.

    Besos.

    Répondre
  • Patou a écrit :

    Et vous voici partis pour de nouvelles aventures!
    J’espère que cette fois ci je vais pouvoir vous faire parvenir des messages! Je suis pas toujours top!
    Joel a vu que vous ne passiez que par des endroits en a….et il demande si vous avez traversé la plaine des ragnagnas….c’est une plaine de terres rouges, humides et arborescente! Il ne change pas!

    Trêve de plaisanterie, nous qui imaginions un voyage penard pour vous, ça n’a pas l air d’être le cas!!!
    Quel courage!
    Mais je vois que vous y prenez toujours autant de plaisir
    Des bisous à tous les deux et continuez à nous faire rêver, le boulot c’est pas toujours rigolo, je sais que vous avez donné 😍😘😘😘

    Répondre
  • Melly a écrit :

    That’s a sensible answer to a chleilngang question

    Répondre

Laisser un commentaire

*

*