En musant…


En musant…

Le guide incontournable de la Slovénie, les 10 points forts, les 10 points faibles!!!

Si vous vous rendez en Slovénie, voila ce que vous apprécierez:

-C’est vert,trés vert, des forêts qui recouvrent une grande partie du territoire, des massifs montagneux, des prairies fleuries,des fermes imposantes où rien ne traîne, et de beaux jardins, et aussi plein de gros animaux ( au moins 400 ours mais difficiles à apercevoir…)

-des rivières et des torrents tumultueux aux eaux turquoise qui invitent à la baignade, en particulier la vallée de la Soca paradis des pêcheurs à la mouche et des adeptes des sports d’eaux vives.

-les slovènes sont naturellement écolos. Chacun cultive son jardin. Il y a des poubelles de tri partout. Dans les campings, on vous donne au moins 4 grands sacs en plastique de couleur différente…Bien réfléchir avant d’y mettre ses déchets, c’est complexe.

– en ville on circule à vélos quelque soit son âge. Les pistes cyclables abondent.Traverser Lubljana la capitale dans tous les sens est un vrai bonheur. Un bémol cependant, les conducteurs slovènes, sortis des agglomérations, adoptent la conduite balkana italiana ( peut être pour assouvir leur frustration d’avoir laisser passer vélos et piétons dans la ville qu’ils viennent de traverser ou peut être parce qu’ils ne sont plus filmés?).

-les villes sont vraiments magnifiques.Vous allez adorer Lubljana, élégante,animée, à l’architecture trés harmonieuse, aux nombreuses façades art nouveau, d’un calme reposant. Vous ne pourrez pas prendre une photo sans au moins une bicyclette. Leur ballet incessant vous fera penser à une nuée d’hirondelles. Vous aimmerez les jolis ponts , celui avec les dragons en particulier. Le dragon, symbole de la ville. On raconte que Jason, après avoir volé la toison d’or remonta le Danube puis la Sava et rencontrant un dragon dans les marais l’occit bien vite et fonda la ville.

-dans la campagne vous pourrez admirer les ponts en bois couvert et aussi les kovolec, séchoirs à foin de toute beauté.

-vous ne verrez aucun chien qui divague et vous n’en entendrez aucun aboyer, cela est vraiment incroyable.

-vous y ferez sans doute des rencontres surprises. Nous avons croisé des copains à Maribor qui étaient partis eux aussi en voyage à vélo mais pas du tout sur le même trajet. Deux jours après nous rencontrons un petit jeune sur son vélo lui aussi. Nous sommes quasiment voisin, il nous connait par ouie dire ( la notoriété quand même! ) et encore plus étonnant il était invité au mariage de la fille des copains rencontrés deux jours plus tôt, juste avant leurs départs respectifs, vous suivez?).

Si vous vous rendez en Slovénie,voila peut être ce que vous n’aimerez pas:

-un côté allemand autrichien bien marqué,c’est normal, la Slovénie a été dominée par les Hasbourg pendant des centaines d’année.
Donc une rigidité certaine et un respect du réglement qui ne supporte pas un manquement. Les vélos attendent au feu rouge de la piste cyclable même si aucune voiture est en vue. Si on vous salue en allemand ( ce qui est fréquent) répondez en slovène « dobordan » , vous aurez un succès certain.

– dans les villages , les pelouses et bords de route sont impeccables. Pas un brin d’herbe ose se pointer au dessus de ses voisins. Les nains de jardin peuvent même vous regarder d’un air suspicieux. Le mot fantaisie semble inconnu dans ce pays.

-vous ne verrez pas de vaches dans les prés mais pourtant beaucoup de balles de foin. Michel pense que c’est pour ne pas salir les routes quand elles rentrent ou sortent de l’étable. Du coup vous ne mangerez pas de bons fromage.

-Si vous voulez vraiment vous mettre au slovène, il vous faudra un long entrainement. Nous n’avons pas compris comment prononcer des mots qui ne comportent que des consonnes.

– pour la première fois depuis le début du voyage et contrairement à Sicile, Italie, Grèce, Bulgarie, Serbie, Croatie nous n’avons vu aucun clandestin, ni aucun noir,arabe, rom…, et pourtant aux élections de juin, c’est le parti d’extrème droite, violemment xénophobe qui est arrivé en tête avec 25% des voix, inquiétant et dommage pour ce petit pays si tranquille..

– et pour finir vous mettrez un turbot dans votre moteur ou vos mollets. Les pentes entre 10 et 17% sont légion. Michel, toujours lui, pensent que les français devraient venir apprendre aux slovènes à bâtir les routes. On se demande comment ils font pour renter chez eux l’hiver quand il y a de la neige.

-et évitez le mois de juillet, c’est le plus humide, nous l’avons vérifié.

Bref, dépêchez vous d’y aller, c’est un tout petit pays, grand comme la Bretagne , tout près de chez nous où il fait encore bon vivre.


Dans les alpes juliennes


Au bord de la socca


Un rare slovène avec un petit air coquin


Le pont aux dragons å Lubljana


Ca c’est une ferme, admirez la propreté!


Les copains..


Celui là était un peu plus jovial, c’était la journée des mineurs, il avait bien arrosé


Bivouac tranquille


Sofja Loka et son quartier médiéval


Encore une de Luubljana


Les commentaires sont désactivés.