En musant…


En musant…

Premiers coups de pédale et traversée de la Bresse Louhannaise

La première journée apporte déjà son panier de surprises, jalonnée de rencontres de copains ici et là! le bon pain et les croissants de M Saboul sur le marché de Nantua ( n’hésitez pas à en acheter!), Michèle et les narcisses près de Peyriat, la famille Riffard près de Saint Alban: ils ont pu constater que les vélos étaient bien lourds mais nous ont surtout indiqué un beau lieu d’expos: » la combe aux lynx ». Et là premier clin d’oeil du voyage, comme on les aime… Un plasticien Guy Leymann ( www.guylehmann.net) y expose des oeuvres pleines de p’tits vélos! Puis, une dame nous aborde, elle nous reconnait, elle nous a vus dans le journal ( ah, la notoriété…). En échangeant avec elle, nous découvrons qu’elle connait bien Champfromier pour y être née!

tmp_8027-P1030665_1463670883422_4-309930996

tmp_8027-1030666_1463670883828_5-2092421851

Mais cette première journée est bien trop longue, 85 km et 1000m de dénivelé. Nous sommes fourbus et les mollets crient grâce. Arrivés à Jasseron, nous apprenons douloureusement que la famille qui nous accueille habite encore à 3 km mais surtout à 200 m plus haut. Leur hospitalité, leur gentillesse, la maison blottie dans les bois effacent la fatigue et nous passons une soirée formidable, couchés à une heure du matin!

tmp_8027-P1030671_1463670882063_134416932

Puis les jours suivants c’est la traversée du désert vert, enfin presque, je parle de la Bresse Louhannaise. Bon, à Louhans, il y a bien la foire où nous adorons venir, une fois par an, manger la tête de veau et les corniottes, et admirer des poules très bizarres mais là, on a oublié que c’est lundi de Pentecôte.Tous les habitants à 50 km à la ronde ont du se donner rendez-vous ou alors c’est la sortie de l’année! Impossible de circuler à pied,  alors à vélo…Nous nous contentons de partager les corniottes avec les enfants de Michel, pour les poules, nous reviendrons l’an prochain.

tmp_8027-P1030677_1463675470871_3-1632765265

tmp_8027-P1030681-1467488612

tmp_8027-P1030682-448522247

 

Puis c’est campagne et c’est tranquille, normal, ils sont tous à Louhans…Nous rencontrons quand même pépé Julien avec sa pipe et dans son jardin, 87 ans au compteur de la vie. Sa verve et son humeur nous réjouissent et nous partageons un vrai bon moment de vie. Son seul regret: ne plus oser monter sur sa bicyclette…

tmp_8027-P1030698893009948

A part ça, champs inondés donc bivouacs impossibles, fraîcheur et pourtant moustiques.

 

tmp_8027-P1030711_1463675470283_2-1349398354

A Auxonne, nous casse croûtons sur le parvis de l’église, comme souvent pendant nos voyages, avant d’apercevoir le panneau qui interdit pique nique et vélo à cet endroit là! C’est bien la première fois que ça nous arrive.. et la tradition d’accueil de l’église? Je fulmine. Mais une gentille paysanne, quelques kms plus loin, arrache deux bottes de radis pour nous les offrir et nous explique tout sur les plantations de salades.

tmp_8027-P1030714_1463675469722_1-18828381

tmp_8027-P1030716_1463675471823_5-2060696302

Et là, je vous écris de Langres, ville natale de Diderot, les lumières., l’encyclopédie…et nous sommes royalement hébergés ( parce qu’il fait trés froid) par des soeurs et pour une somme modique.

PS: Quand le soleil sera t il de retour?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire les commentaires

Laisser un commentaire